Configuration controleurs N64

Vous devez utiliser sdl2-jstest pour paramétrer les contrôleurs N64.

Au cas où votre bouton 0 quitterait l'émulateur (comme le ferait la touche de raccourci), vous devrez modifier le fichier suivant : ~/configs/mupen64/mupen64plus.cfg => Changez le paramètre Joy Mapping Stop = "J1B0" en Joy Mapping Stop = ""

A - Ajoutez la configuration de votre contrôleur au système :

Pour configurer votre contrôleur, vous aurez besoin d'informations dessus. Connectez-vous en tant que root, et utilisez la commande jstest :

jstest /dev/input/js0

ou

sdl2-jstest -l

Dans mon cas, j'obtiens :

Joystick (Broadcom Bluetooth Wireless Joystick ) has 6 axes (X, Y, Z, Rz, Hat0X, Hat0Y)
and 12 buttons (Trigger, ThumbBtn, ThumbBtn2, TopBtn, TopBtn2, PinkieBtn, BaseBtn, BaseBtn2, BaseBtn3, BaseBtn4, BaseBtn5, BaseBtn6).

Une fois le nom du contrôleur et chaque bouton identifié, vous devez modifier ce fichier :/usr/share/mupen64plus/InputAutoCfg.ini

Utilisez cette commande :

nano /usr/share/mupen64plus/InputAutoCfg.ini

Maintenant, à la fin du fichier, ajoutez les informations de configuration, comme ceci :

Ce modèle est un exemple, avec des informations sur mon propre contrôleur (nom du contrôleur, numéro de bouton etc...). Vous devrez l'adapter avec les informations de votre propre contrôleur.

[Broadcom Bluetooth Wireless Joystick ]
plugged = True
plugin = 2
mouse = False
AnalogDeadzone = 4096,4096
AnalogPeak = 32768,32768
DPad R = hat(0 Right)
DPad L = hat(0 Left)
DPad D = hat(0 Down)
DPad U = hat(0 Up)
Start = button(9)
Z Trig = button(7)
B Button = button(2)
A Button = button(1)
C Button R = axis(3+)
C Button L = axis(3-)
C Button D = axis(2+)
C Button U = axis(2-)
R Trig = button(5)
L Trig = button(4)
Mempak switch = button(6)
Rumblepak switch =
X Axis = axis(0-,0+)
Y Axis = axis(1-,1+)

Une fois que votre configuration est correcte, faites Ctrl+x pour quitter nano, acceptez d'écraser le fichier avec y et appuyez sur Entrée pour quitter. Vous pouvez maintenant démarrer un jeu N64, et tester votre configuration.

Votre configuration est correcte, vous l'aimez ? Super ^^ Mais, il y a un "problème". Lorsque vous mettez à jour votre Recalbox, tous ces fichiers de configuration sont également mis à jour. Ils seront donc réinitialisés. Si vous ne voulez pas le faire après chaque mise à jour, faites une sauvegarde de votre fichier InputAutoCfg.ini Vous pouvez également ajouter votre configuration à Recalbox. Vous devez consulter ce point, et poster votre propre configuration en commentaire.

Nous l'ajouterons ensuite au système lors d'une prochaine mise à jour de Recalbox.

B - Ajouter des commandes spéciales

Mupen64plus ne supporte pas les combinaisons de boutons, comme les émulateurs RetroArch, pour lancer une commande spéciale. Mais vous pouvez affecter les boutons inutilisés à une commande spécifique, comme sauvegarder/charger une savestate, changer les emplacements de sauvegarde, etc...

Pour ce faire, dans un premier temps, vous devez identifier tous les boutons inutilisés dans votre configuration. Donc, comme vu précédemment, allez en accès root et utilisez la commande jstest, puis notez le numéro de code de vos boutons inutilisés.

Maintenant, toujours en accès root, modifiez votre fichier mupen64plus.cfg avec cette commande :

nano /recalbox/configs/mupen64/mupen64plus.cfg

Ensuite, allez dans la section intitulée [CoreEvents]. La bonne section, c'est celle-là :

# Joystick event string for stopping the emulator
Joy Mapping Stop = ""
# Joystick event string for switching between fullscreen/windowed modes
Joy Mapping Fullscreen = ""
# Joystick event string for saving the emulator state
Joy Mapping Save State = ""
# Joystick event string for loading the emulator state
Joy Mapping Load State = ""
# Joystick event string for advancing the save state slot
Joy Mapping Increment Slot = ""
# Joystick event string for taking a screenshot
Joy Mapping Screenshot = ""
# Joystick event string for pausing the emulator
Joy Mapping Pause = ""
# Joystick event string for muting/unmuting the sound
Joy Mapping Mute = ""
# Joystick event string for increasing the volume
Joy Mapping Increase Volume = ""
# Joystick event string for decreasing the volume
Joy Mapping Decrease Volume = ""
# Joystick event string for fast-forward
Joy Mapping Fast Forward = ""
# Joystick event string for pressing the game shark button
Joy Mapping Gameshark = ""

Il faut garder à l'esprit que Mupen64plus identifie player 1 en tant que J0, player 2 en J1 etc... Ainsi par exemple, si vous voulez ajouter le bouton numéro 10 du joueur 1 à la commande "save savestates", vous devez éditer votre fichier comme ceci : Joy Mapping Save State = "J0B10"

Et si vous voulez ajouter le bouton 5 du joueur 2 à la commande "load savestates", vous devez éditer votre fichier comme ceci: Joy Mapping Load State = "J1B5"

Une fois que votre configuration est correcte, faites Ctrl+x pour quitter nano, acceptez d'écraser le fichier avec y et appuyez sur Entrée pour quitter.